Il y a belle lurette que les grands groupes de la restauration (et autres!) ne paient à peu près rien. Les petites entreprises de la restauration, et celles des zéros sociaux, doivent-elles payer moins que rien?