Par où commencer pour construire votre site afin qu’il soit bien référencé ? Par l’outil que je connais le mieux : WordPress. Pourquoi ? Simplement parce que je ne connais aucun autre outil aussi performant pour référencer des pages web. La plupart du temps j’arrive à placer la page en première page, et en 2 ou 3eme place : ceci en moins d’un mois sur les mots clés que je travaille le plus.

Bon ok. Mais au bout de 6 mois sans que personne ne s’en occupe ? Et bien c’est quasi pareil. Bien évidemment les sites les plus actifs sont les mieux côtés mais WordPress permet réellement une forte progression sur Google notamment.

CONSEIL N°1 : UTILISER WORDPRESS

J’ai souvent eu des réflexions de septiques depuis 7 ans que j’utilise cet outil. Des Joomlaistes, des purs développeurs, des réferenceurs de métier… Mais ceux qui ont suivi mes conseils m’ont toujours félicité pour cette stratégie. Sans exception. Simple et efficace.

D’accord on va suivre votre conseil ! Mais c’est quoi WordPress ?
Ooops, J’oubliais que je ne m’adresse pas à des geeks : WordPress est un script (une sorte de logiciel composé de plusieurs centaines de fichiers qui parlent entre eux et se répondent pour afficher la page de votre site). Ce script est open source. C’est à dire que vous pouvez l’utiliser comme vous le souhaitez : l’adapter, le massacrer, sans qu’on vienne vous chercher des noises. Vous ne payez pas de licence, pas d’abonnement, pas du tout. Vous le téléchargez, l’installez sur un serveur internet, et hop, c’est devenu VOTRE site.

Trois façons de l’utiliser :

Ouvrir un blog hébergé sur WordPress.com

ultra rapide (3 à 5 mn) mais certaines limites dans le choix des thèmes et des plugins (des petits plus qui ajoutent des fnctionnalités à votre blog). La meilleure option pour les frileux ou les (très) pressés.

Héberger son blog sur un serveur mutualisé

facile, rapide (15mn) c’est la bonne option pour les débutants pas rebutés par mettre (un peu) les mains dans le cambouis. Le seul hic c’est la performance du site au delà d’une certaine fréquentation. Autant dire que vous n’aurez pas de problème tout de suite.

Héberger son site sur son propre serveur

autant dire que vous entrez dans un monde magnifique et terrifiant. C’est comme entrer chez JRR Tolkien : on est embarqué mais des fois on se prends des retours de flamme de dragons sans l’avoir vu venir. La solution pour être libre et vous en prendre à vous même si vous avez fait une connerie.

Passons au conseil N°2